TERRE Ô

DÈS 2 ANS ET DEMI

Une danseuse, de la terre, de l’eau, de la barbotine.. Un espace s’ouvre sur un atelier, lieu de fabrication, lieu de rêverie, lieu de tous les possibles... Pourquoi ne pas tenter la rencontre du mouvement qui allie force et délicatesse avec celui de la terre parfois lourde, filante, soyeuse? Jouant d’audace, la danseuse s’autorise, prend le risque de se salir, de se plonger dans la matière et rend le spectateur complice de cet esprit frondeur.

Grandes éclaboussures, petites glissades, coulées de terre, des histoires se racontent, des motifs apparaissent, les images vont et viennent au gré des gestes traçants, dansants, dessinent des courbes, des symétries, des écritures... La danseuse accepte le jeu que la terre lui propose et y réinvente ses propres règles invitant le spectateur à trouver et traverser ces paysages inventés dans l’instant.

Dans ce jeu de l’éphémère et de la métamorphose, les images et les formes que l’on reconnaît ou celles qui sont inventées, imaginées existent dans l’instant où elles apparaissent puis dans un autre instant peuvent complètement disparaître et laisser place à un autre paysage.

Le plein et le vide, naître et disparaître. La danseuse choisit ce qu’elle garde, ce qu’elle abandonne, ce qu’elle transforme et se construit ainsi son chemin d’expériences et d’explorations qui seront son terreau.



Prix du Ministre de L'Enfance aux Rencontres de Huy 2013.